06/03/2007

Le jardin des Archers Sainte-Christine

Le jardin des archers de

La société Royale des

Archers Sainte-Christine

dite « le bon vouloir ».

 

L’année 2006 marque le 590 è anniversaire de cette compagnie d’archers.

En effet, c’est en 1416 que Guillaume IV de Bavière, comte de Hainaut, institua une compagnie d’archers à Soignies.

Au fil des ans, les privilèges des archers de Soignies furent confirmés par plusieurs souverains qui y apportèrent quelques légères modifications. Nous citerons Philippe le Bon en 1443, Charles le Téméraire en 1469, Maximilien d’Autriche en 1494 et enfin Philippe le Beau en 1503.

A cette époque, les archers possédaient leur jardin d’entraînement à proximité de la tour Willot. Cette compagnie bourgeoise remplissait un rôle défensif de Soignies, montait la garde et assurait le maintien de l’ordre lors des marchés et des processions. Les archers participèrent également à des concours dans de nombreuses villes.

Les techniques guerrières évoluant, l’arc devint désuet. La confrérie se mua progressivement en une société de délassement et de confraternité.

La ville de Soignies évolua également. Dès la seconde moitié du 17è siècle les tours et les remparts avaient perdu toute fonction défensive. Ces fortifications furent laissées à l’abandon.

La création vers 1820 d’un bras de chaussée contournant la ville entre la porte de Braine et la porte de Mons marqua la fin de leur site d’entraînement.

Les archers déménagèrent vers leur terrain actuel rue neuve. Le berceau actuel se situe donc sur les anciens terrés, le sommet de la levée de terre.

La maison des archers date approximativement de 1840 et n’a subit que très peu de transformations.

 

Aujourd’hui, fait remarquable, hormis les effets naturels du temps, le site est quasiment dans son état originel. Il s’agit pour commencer du jardin des archers, le berceau. C’est un véritable lieu de verdure au centre ville. Ce jardin, planté d’ifs et de buis centenaires, est le lieu d’entraînement des archers tous les samedi après-midi. La maison des archers se distingue par ses belles fenêtres contrées, sa corniche en pierre bleue locale et sa toiture à coyau et à croupes.

Organisée  en A.S.B.L., la société royale  des archers Sainte Christine dite « Le bon vouloir » est aujourd’hui la gardienne de ce site privilégié. En 2005, la ville de Soignies a débuté une série de travaux visant par conservation du site. Les archers disposent maintenant d’un premier berceau neuf.

Inscrite dans l’histoire de Soignies, la confrérie perpétue des traditions séculaires.

Les tirs du samedi après-midi sont publics, ce qui se manifeste par la porte ouverte du jardin. Outre la pratique du tir à l’arc, la confrérie s’est donnée pour but de conserver et révéler un patrimoine culturel. Ainsi le tir du roi (tir au papegay) donne lieu à un cortège des membres qui, accompagnés de leur drapeau et de leur icône porte étendard vont chercher le roi de l’année précédente.

2006 sera également l’année de la ré- introduction de la confrérie dans la procession du lundi de la pentecôte avec un uniforme conforme aux règles de 1418.

Lors d’évènements spéciaux tels les journées du patrimoine, la maison des archers se transforme en un mini musée présentant les témoignages historiques en notre possession.

Enfin, nous signalons aux personnes intéressées par la vie de notre confrérie que de nombreux témoignages de notre passé tels les colliers de roi, les statues de Sainte Christine, d’anciens arcs,…. Sont visibles au musée du chapitre ainsi qu’au musée du vieux cimetière.

Pascal  Cools

22:29 Écrit par Les Archers Son dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.